Quand Mami Chan enfile sa tenue de chef d’orchestre, ça donne un mélange d’enfants malicieux, d’éclats de voix aigües, de sauts à travers la classe et de petits agneaux aux sonorités japonisantes.

Merci à tous les instits, musiciens, organisateurs qui ont permis cette rencontre à Lieusaint le mois dernier !