Pumpkin à Maxent

De la Rue à la Scène

Pumpkin à Maxent

MFR Valons de Vilaine – Guipry-Messac (35)

Le projet De la rue à la scène vise à faire découvrir aux jeunes les cultures urbaines sous toutes leurs formes.

Ils·elles appréhenderont les différentes pratiques artistiques composant les cultures urbaines, avec une focale sur le hip-hop et le beatmaking présentée par l’artiste rappeuse Pumpkin.

Ensemble, ils·elles travailleront sur la composition et l’écriture, en évoquant les thèmes qui les animent et en travaillant la couleur musicale par le biais de la création en MAO (Musique assistée par ordinateur). Un cycle de pratique des arts urbains qui se clôturera à la fin de l’année par un concert festif !

*Projet soutenu par DRAC-EAC, KARTA, le Pass Culture et la Sacem

14 décembre 2023 Séance 1

Pour cette première séance, les jeunes de seconde et de quatrième étaient mélangés et séparés en 2 groupes. L’objectif a été de faire connaissance et d’instaurer un climat de confiance entre les jeunes, et également avec Pumpkin.

Tous étaient invités à poser des questions à Cécile (Pumpkin) pour apprendre à la connaître puis à se présenter succinctement en partageant ses goûts musicaux.

Une prise de parole pas toujours évidente mais qui a permis d’identifier les couleurs musicales préférées des jeunes tout en abordant des sujet de société comme les questions de genres.

11 janvier 2024 Séance 2

Aujourd’hui, les jeunes ont commencé avec Pumpkin à faire de la gymnastique avec les mots et les cerveaux. Ils ont participé à des jeux d’association d’idées. On part d’un mot et le voisin doit du tac au tac dire le mot auquel le premier lui fait penser. Cela a permis d’enrichir le vocabulaire et de montrer aux jeunes les passerelles que l’on peut faire grâce notamment aux homophones. « Ah mais oui banane ça peut être le fruit mais ça peut être un sourire aussi » réagit Erwan.

Les ados avaient aussi pour consigne de choisir un mot et d’expliquer en quelques phrases ce choix. Chacun a alors pu présenter son mot, souvent lié à une expérience de vie joyeuse. Ces présentations ont aussi permis aux jeunes de se rendre compte que parler d’un sujet qui les anime modifie le timbre de la voix et emporte les autres avec soi.

18 janvier 2024 Séance 3

Pour cette séance, les jeunes de la MFR ont rencontré l’autre intervenante du projet : Sarah Le Boulanger. Sarah a débuté la séance par une présentation du système électronique TonUino qui composera les boites à rythme. Elle leur a ensuite montré un exemple de ce qu’ils avaient à monter.

En petits groupes, les jeunes ont commencé le montage. Sur les tables était disposé le matériel nécessaire pour l’assemblage de tous les éléments du système électronique, ainsi qu’un plan détaillé pour faire les branchements. Chacun s’est vu attribué une tâche : perçage des boîtes, branchements et des soudures finales.

Ce côté manuel a semblé intéresser les jeunes qui sont restés bien concentrés tout au long de la séance. À la fin de cette dernière, Sarah a demandé aux jeunes de venir avec leurs musiques pour la prochaine fois, ce qui leur permettra de les mettre sur leurs boîtes. En effet, la prochaine séance sera dédiée au test des boîtes à rythmes mais également à leur décoration en pyrogravure.

9 février 2024 Séance 4

Aujourd’hui, les jeunes ont retrouvé Sarah pour finaliser leurs boîtes à rythme. Par petits groupes, ils ont repris leurs branchements et soudures. Sarah leur a transmis un deuxième plan permettant d’insérer l’interrupteur et la batterie.

Malgré quelques problèmes techniques, certains groupes ont réussi à finir tous les branchements et ont pu mettre leurs propres sons sur les différentes cartes. Un moment satisfaisant, l’aboutissement de deux séances de travail !

Boutique